Caution solidaire colocation

À jour en Juillet 2017

Écrit par les experts Ooreka

La caution solidaire, une garantie de paiement souvent exigée par le propriétaire pour une colocation.

La caution solidaire représente pour le propriétaire de la colocation une garantie de paiement. Elle peut s'ajouter au dépôt de garantie, aussi parfois appelé caution.

Bon à savoir : depuis le 1er février 2016, la garantie Visale peut être proposée à certains salariés du secteur privé et aux ménages accompagnés dans le cadre d'une intermédiation locative. Tous les jeunes de moins de 30 ans peuvent en bénéficier au plus tard à compter du 30 septembre 2016. Celle-ci assure au bailleur privé qui adhère à ce dispositif le versement du loyer en cas d'impayés et peut remplacer la caution solidaire.

Caution solidaire colocation : qu'est-ce que c'est ?

Une caution solidaire est très souvent demandée par le propriétaire, surtout en cas de colocation d'étudiants ou lorsque le loyer et les charges dépassent le tiers des ressources des colocataires.

Lettre de change

Ainsi, une personne s'engage à régler le loyer et les charges dus par un locataire en cas de défaillance de celui-ci :

  • Cette personne est dans la plupart des cas un parent ou un proche.
  • En général, une caution solidaire par colocataire est exigée.

Dans le cadre d'une colocation faisant l'objet d'un seul bail pour l'ensemble des colocataires, une caution solidaire peut être tenue de régler les sommes dues par tous les colocataires et pas seulement celui pour qui elle s'est portée caution. Le propriétaire peut en effet s'adresser à une seule caution. La caution désignée peut ensuite se retourner contre les autres colocataires afin de récupérer sa quote-part.

En revanche, la solidarité de la caution prend fin lorsque le colocataire donne son congé et lorsqu'un nouveau colocataire est mentionné sur le bail. À défaut, la solidarité prend fin au plus tard passé un délai de 6 mois.

Caution solidaire ou caution simple ?

Il est essentiel de différencier caution solidaire et caution simple.

En colocation, la caution simple ne couvre que la quote-part d'un colocataire, même lorsque tous les colocataires figurent sur un seul bail. Pour cette raison, les propriétaires exigent souvent  une caution solidaire.

Mais les  personnes qui souhaitent limiter leur engagement à la seule quote-part du colocataire pour qui elles se portent caution peuvent demander de ne signer qu'une caution simple. Le propriétaire aura cependant le dernier mot.

Caution solidaire colocation : un document écrit

La caution solidaire doit faire l'objet d'un document écrit, annexé au bail de colocation et dans lequel sont mentionnés :

  • l'identité de la caution et son adresse ;
  • l'identité du colocataire garanti par la caution ;
  • les coordonnées du bailleur ;
  • la durée du bail et sa date de prise d'effet.

La caution solidaire doit également rédiger à la main deux paragraphes en bas du document précisant qu'elle a eu connaissance de la nature et de l'étendue des obligations qu'elle contracte avec notamment :

  • le montant du loyer et ses modalités de révision ;
  • les obligations et modalités de résiliation de la caution solidaire.

Bon à savoir : le bailleur doit obligatoirement remettre à la caution un exemplaire du contrat de location.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
carine mallet

courtier en assurances | libellule assurances

Expert

AR
a lucien r

bancassurances | retraité

Expert

joel sapin

courtier en assurances, c.i.f, i.o.b.s.p | valentré conseils

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !